Bon à tirer, BAT

Le Bon â tirer est un contrôle au moyen d’un support exemplaire qui intervient à la fin du travail de photogravure ou de PAO (Programme assisté par Ordinateur), de la conception lorsque la page complète est assemblée, les images et les textes mis en place et les couleurs ajustées. Il s’agit d’abord d’un contrôle qui s’effectue à l’interne pour vérifier si le travail accompli correspond aux demandes du client.
Ce dernier aura à son tour la possibilité d’approuver ou de faire des corrections à l’imprimerie. Cependant, une nouvelle épreuve devra lui être soumise.
Satisfait, le client accepte le résultat donne son aval (signe,  date, cette épreuve qui devient le bon à tirer, « BAT »). Ce document déclenche alors le travail de l’imprimeur, la réalisation de la forme imprimante
Le BAT est un référentiel qui guidera l’imprimeur en vue de se conformer à l’« image » de ce BAT tout au long du tirage.
En principe, cette épreuve (BAT) doit être fournie par le studio, l’Agence, l’imprimerie… au client, puis confiée à l’imprimeur (pour exécuter) une fois signée.
N.B : Parfois, on demande à l’imprimeur de la fournir, mais cela ne doit pas être la règle, la création étant propriété (et responsabilité) de celui qui la réalise.